Vendredi, je suis allée travailler sur le carré, car je voulais tester une selle de dressage que j'avais en prêt en vue d'un achat. Toute la semaine, j'ai bossé l'immobilité, le pansage, et la mise en selle selon Parelli. J'aime beaucoup cette approche car cela permet de commencer le travail à pied sans stresser le cheval (surtout ma louloutte) avec un pansage rapide, la selle sur le dos et hop on va bosser.
Donc, je travaille un peu à pied avant de seller et d'aller sur le carré. Danny est pas trop motivée (bon elle est en chaleur...) alors je me dis que ce sera une séance tranquille. Je refais un peu de travail à pied sur le carré. Je monte, Danny ne bouge pas au montoir (alors qu'avant à peine j'avais le pied dans l'étrier qu'elle partait déjà au pas). :-) Je reste encore quelques minutes sans bouger. Danny est nickel. Je commence le travail au pas, trot. Je suis super concentrée et Danny aussi. Elle ne regarde rien, ne fait pas d'écart, bref c'est génial. Après le galop, ça se corse un peu. Danny se réveille enfin et je perds ma concentration. L'effet ne se fait pas attendre: une juju qui fait des écarts, qui colle vers un cheval qui se trouve dans un parc attenant au carré... :-( Il me faut quelques minutes pour me reconcentrer et me rassoir correctement sur le dos de Danny. Le résultat ne se fait pas attendre: Danny redevient tout calme et super agréable. La fin de la séance a été nickel.
 
Cette séance a été très bénéfique pour moi, car cela m'a enfin fait prendre conscience de l'importance de la concentration de la cavalière lors du travail avec Danny. Elle est sensible à tout mes changements d'humeur et c'est donc très important que je sois zen si je veux que la séance se passe bien. Le fait de la travailler au sol avant de monter me permet aussi de me concentrer sur elle et de me mettre dans le bain avant de commencer le travail monté.